Skip to main content
Thimbleweed-Park-test

Thimbleweed Park : test jeu

Etes-vous un passionné des point’n click à l’ancienne ? Thimbleweed Park est fait pour vous. Développé par Ron Gilbert et Gary Winnick, le titre succède honorablement à des titres connus des années 90 comme Maniac Mansion ou encore The Secret of Monkey Island. S’agit-il pour autant d’un hommage à nos vieux (mais toujours appréciés) héros de jeux ? A y voir un peu plus près, nous opterons plutôt pour un jeu 100% point’n click qui nous permet de remonter dans le temps où les jeux du genre étaient en vogue.

Thimbleweed Park : l’histoire

Nous sommes en 1987. Dans la petite ville de Thimbleweed Park, deux agents à la Scully et Mulder mènent une enquête sur un meurtre récent. Dans la rivière d’à côté git le corps inerte de la victime, mais apparemment aucune preuve ne peut justifier le pourquoi ni le comment du mystère qui entoure sa mort. Seule option pour nos héros de reconstituer les faits, fouiller de fond en comble chaque recoin de la ville et interroger chaque habitant. En chemin, ils se rendront très vite compte que la vérité, ils ne la découvriront pas dans cette ville mais bien ailleurs…

test-thimbleweed-park

Un monde de fous

Thimbleweed Park n’est un hommage aux mythiques jeux d’aventure de Lucasarts que dans son aspect général. Dans le fond, ce titre est bien plus riche que la plupart des jeux du même genre. L’intrigue tourne autour de plusieurs protagonistes qui sont tous liés les uns aux autres. Au cours de l’enquête, le joueur aura à démêler le vrai du faux tout en se mettant dans la peau de plusieurs individus. Les deux agents fédéraux mis à part, le scénario vous fera tout simplement passé pour le clown de la ville, un homme avare et prétentieux ou encore un accro des gadgets modernes. Dans ce petit monde, vous croiserez des personnages tous aussi insolites les uns que les autres. Ron Gilbert semble d’ailleurs plutôt inspiré à nous fournir autant de personnages que de langage et de personnalités. Un monde assez fou qui vous promet en outre un véritable moment de détente et du fou rire à volonté. Et si par-dessus tout vous appréciez ce genre d’histoire textuelle, vous serez tout simplement comblé.

Un souvenir parsemé de modernité

Les connaisseurs apprécieront certainement le fond de Thimbleweed Park du commencement jusqu’à la résolution de l’affaire. A l’image de Shovel Knight, ce jeu nous replonge dans les jeux de notre jeunesse tout en apportant un style moderne qui ne détruit en rien la beauté de toute l’histoire. Comme l’avait prévu Gilbert, Thimbleweed Park ne devait pas aborder un thème vieillot mais permettre à de jolis souvenirs de refaire surface dans un tout nouveau monde. Et voilà que nous faisons face à un jeu doté d’animations plus spécifiques, de décors bien détaillés et de très belles couleurs avec quelques effets de lumière bien placés. Sans oublier le doublage qui vient enrichir chaque dialogue sans pour autant piétiner toute l’ambiance. Bref, un jeu de puzzles incroyablement bien conçu.